Cartes postales anciennes de Rennes

12 1

 

EN  1900

4

 

EN 1970

53

 

EN  2000

2015 1

 

 

*

 

Cette porte fortifiée de la ville de Rennes, un des derniers éléments du rempart médiéval encore en place, date du 15ème siècle. Son nom de Porte Mordelaise lui vient de la commune voisine de Mordelles. Porte principale de la ville, elle comprend, entre les deux tours, une porte charretière et une poterne piétonne, toutes deux fermées autrefois par un système de ponts levis avec des flèches s'encastrant dans la façade lors de la remontée.

Aux 17ème et 18ème siècles, la porte qui avait perdu depuis longtemps son usage militaire se retrouve incarcérée dans le paysage urbain de la petite rue des Portes Mordelaises qui mène de la cathédrale à la place des lices. Les douves sont alors comblées par les pierres du rempart voisin et de petites boutiques à vitrines avec logements au-dessus sont construites à l'appui des tours et tout au long de la rue, lui donnant ce charme désuet de ces faubourgs anciens que nos grands-parents ont pu connaître.

Dans les années 1970, la municipalité devient propriétaire de la fortification ainsi que des maisons situées à l'extérieur du porche. Alors commence un long travail de dégagement et de restauration de l'édifice classé depuis 1926. Les maisons sont détruites, les tours très dégradées sont restaurées, les douves sont dégagées et le pont levis est replacé comme autrefois. De 2012 à 2015, des fouilles archéologiques permettent de dater la muraille jusqu'à la période gallo-romaine.

Mais revenons à la période 1900, lorsque la vieille rue, pourtant située à quelques centaines de mètres des beaux quartiers de la ville et du grand marché des lices, était encore un petit faubourg pauvre avec ses petites échoppes, ses débits de boissons, ses enfants qui jouaient dans le caniveau, ses habitants qui se parlaient sur le pas des portes, et le linge qui séchait aux fenêtres, tout cela si loin des bruits de la grande ville. Plusieurs photographes rennais, éditeurs de cartes postales, ont immortalisé l'endroit, à jamais disparu. Grâce à eux, je vous propose de retourner le temps de quelques images rue des Portes Mordelaises.

Tout d'abord, voici le haut de la rue, depuis la rue de la Monnaie jusqu'au porche. Toutes les maisons ont été conservées et restaurées :

 

19

 

16

épicerie à l'angle

21

 

13

à droite, boutiques

14

à droite Huguet boulanger et François, débitant

15

dans la porte, Aubrée, débitant, encaveur, à droite  boulangerie Chapin, et Cherel débitant

18

les enfants du quartier

24

dans la porte, Ridel, débitant

25

dans la porte, café,  à droite, épicerie débit, boulangerie et  débit-restaurant

12 2

dans la porte café, à droite, épicerie

11

à droite, restaurant, boulangerie, crêperie

23

 

   En ce qui concerne le bas de la rue des Portes Mordelaises, partie située à l'extérieur de la muraille ancienne, toutes les constructions ont été rasées depuis le porche jusqu'à la rue de Juillet :

 

Exterieur portes

gravure ancienne, on voit les commerces de chaque côté

1

à gauche un tonnelier, un débit de boisson et un coiffeur,

à droite, un charpentier, menuisier et une petite boucherie à l'appui de la tour

2

le coiffeur sur le devant de sa porte

3

 

28

la réserve de bois du menuisier

10

 

4 1

 

7

 

8

les habitants de la rue sont venus poser

14 1les enfants

29

le boucher devant sa porte

17 1

 

Tonnelier

la production du tonnelier

18 1

 

11 1la maison du tonnelier, à gauche, se fissure

16 1

la première maison à gauche a disparu, on voit l'arrachement dans le mur du coiffeur

53 1les bâtiments de gauche ont disparu, on voit leur arrachement dans la tour

Droiteles maisons à droite ont également disparu, il reste les trous des poutres dans la tour

Porte

 

Mordelaises

 

   Sur le côté droit de la photo, derrière la tour, se trouvaient autrefois d'autres logements, des cabanons, des ateliers et des garages dont la destruction permettra de dégager la muraille afin de réaliser une allée piétonne jusqu'à la tour Duchêne, un autre élément du rempart.

 

Fortifications

le rempart derrière les maisons de la tour

Tour mordelaise

 

Rue des portes mordelaises

plan de situation de la rue des Portes Mordelaises

Tour du chesne

autre vestige des remparts, la tour voisine, dite du Chesne, classée en 1944

Rennes tour

 

 

 

*

.

Philippe Saint-Marc

passeur de mémoire

Moi 2

conservation

du patrimoine rennais

 

 

 

*

 

.

Vous êtes le 58614ème visiteur

×